4ca08e4b313a26cecf8442be9015f0fc.jpg
ebeb29cd45ebaf8f6bad5f4edd332925.jpg

DRC Mag

Paul Dupont

Paul Dupont

Les fondements physiques, psychiques et spirituels de la santé

1er extrait

(...) le meilleur contact avec la nature consiste certainement à simplement se promener dans une forêt ou en montagne. Car ainsi, on peut communier également avec les végétaux, les minéraux, et sans le savoir avec les animaux qui peuplent cet environnement naturel. Il s'en dégage une énergie portée par l'air, qui n ous influence de façon bénéfique. Des études récentes ont montré par exemple que les arbres dégagent une énergie directe et indirecte. Sans aller jusqu'à embrasser un arbre pour capter son énergie, il suffit de se promenr dans un  sous-bois pour capter certaines molécules chimiques dégagées par les arbres. Ces derniers sécrètent des phytoncides. Ce sont des molécules excrétées dans l'air par les arbres des forêts pour lutter contre les prédateurs. Or, des études ont montré que les personnes se promenant sous les arbres connaissent, sous l'effet de ces substances, une stimulation de l'immunité. Les sujets ayant participé à cette étude avaient une stimulation des lymphocytes NK (Natural Killer), qui sont chargés de détruire les cellules cancéreuses. Et cet effet dure pendant près d'un mois. D'autres études ont montré que les parfums végétaux et ces mêmes phytoncides ont une action bénéfique sur l'humeur. Ils auraient une action anxiolytique et sédative sur le cerveau humain.

2ème extrait

La carence en iode diminue l’idéation. L’iode est en effet indispensable à la perception sensorielle et à la formation des idées. On considère aujourd’hui que c’est à partir du moment où ils ont commencé à absorber des fruits de mer contenant de l’iode que les êtres primitifs parmi les homo sapiens ont rapidement évolué. Une personne carencée en iode aura des troubles de la glande thyroïde. En général, il s’agit d’une hypothyroïdie par carence en iode, qui se traduit par une difficulté à se concentrer, associée à un ralentissement du psychisme. Le manque de concentration peut à son tour rendre difficiles la méditation et les perceptions spirituelles. La thyroïde, par l’intermédiaire de l’iode, augmente également notre niveau énergétique. L’énergie dont nous bénéficions pour nous aider nous-mêmes ou aider les autres tend à décroître quand nous manquons d’iode.

3ème extrait

Des études récentes ont établi la preuve scientifique de l’influence de la méditation sur le vieillissement. Sa pratique régulière contribue à conserver l’activité de certaines zones du cerveau, notamment le siège du contrôle des émotions et la mémoire. La méditation permettrait ainsi de diminuer la sclérose cérébrale et de conserver plus longtemps une activité cérébrale normale. Par son action régulatrice sur les réactions négatives au stress, la méditation a également un effet indéniable sur notre santé. De nombreuses études ont démontré l’effet délétère du stress chronique négatif. Elles expliquent pourquoi le stress est un facteur de risque de maladie cardiovasculaire, de baisse de l’immunité ou de cancer. La méditation pourrait éviter tout cela.

Découvrez le catalogue 2019/2020

Découvrez le catalogue 2019/2020

Qu’y a-t-il dans un catalogue si ce n’est l’expression de certaines aspirations ? Cette année, nous avons voulu qu’il reflète trois valeurs que beaucoup ressentent de plus en plus comme essentielles pour l’avenir de l’humanité et de notre planète : la sagesse, la paix et la beauté.

Ces trois valeurs sont présentes au fil des pages que vous allez feuilleter et à travers les différents thèmes que vous allez découvrir.

Les livres sélectionnés s’adressent aux plus jeunes, aux adolescents et aux adultes ; il en va de même pour les musiques : certaines sont destinées aux tout-petits et leur apportent le calme et la douceur, d’autres initient les enfants aux œuvres des plus grands artistes, d’autres enfin vous plongeront dans la splendeur des musiques traditionnelles et spirituelles.

Bien sûr, ce catalogue est aussi étoffé d’objets variés qui viennent illustrer les différentes rubriques : petits cadeaux que vous aimerez offrir au gré des événements de la vie, ou objets riches de symboles qui trouveront leur place dans le cœur de celui ou celle qui le recevra.

Ouvrez donc ce catalogue et laissez-vous porter d’une page à l’autre, par les messages d’espoir, de confiance et d’amour qu’il contient.

Retour au site

 Martinès de Pasqually et les "Leçons de Lyon"

Martinès de Pasqually et les "Leçons de Lyon"

1er extrait

L’origine de l’Ordre des Élus-Coëns reste mystérieuse : Martinès de Pasqually a prétendu que « son père lui remit les dernières ordinations », écrit Willermoz dans une de ses lettres. Si l’Ordre resta étroitement lié aux activités de son fondateur et disparut de la scène visible maçonnique, il survivra par ses disciples, avec Willermoz par la création du Rite Ecossais Rectifié, toujours actif au sein de la Maçonnerie. Quant à Saint-Martin, il demandera le retrait de son nom des registres maçonniques. Il suivra une voie plus personnelle mais dont l’œuvre continue de rayonner. Son héritage philosophique se traduira par la fondation de l’Ordre Martiniste, qui prit le nom de Traditionnel en 1931. Au final, l’Ordre des Élus-Coëns reste une référence de l’Ésotérisme occidental par l’œuvre de son fondateur, ses rituels inspirants, son ouvrage, certes inachevé, – le Traité de la Réintégration de Êtres –, mais aussi par la postérité de ses deux disciples. […] Pour Martinès de Pasqually, les Élus-Coëns sont en effet des élus, des hommes et des femmes prêts à être « régénérés ». Comme l’écrit Willermoz dans sa Quatrième Instruction, ils se considéraient comme des « philosophes Élus-Coëns ». « Réconciliés » avec Dieu, puis « réintégrés » dans la Divinité, ils sont des Réau-Croix : leur rôle est alors d’aider leurs frères en humanité vers cet état. Dans une perspective plus large, s’il fait sienne cette compréhension de l’état misérable de l’homme après la Chute comme Homme du Torrent, Saint-Martin attribue le mot Coën à la réalité de l’homme comme âme incarnée dans un corps de matière, âme qui doit être délivrée de sa condition temporelle passagère. Cherchant le retour vers le Divin en Homme de désir, l’être humain pourra devenir un Homme-Esprit et, une fois parvenu à ce difficile état, exercer tout naturellement une mission, un ministère, au service de l’humanité.

2ème extrait

Le Temple de Salomon est spirituel, temporel et corporel, répétition de la Création universelle et du corps de l’homme. Spirituel puisque conforme aux plans présentés à Dieu par l’Esprit Majeur ou « Grand Architecte », temporel également. C’est dans le Saint des Saints que le Grand Prêtre venait opérer les cérémonies du vrai culte et les Sacrifices prescrits par la loi de Moïse ; et enfin corporel : construit de pierres, mais d’une nature différente des autres parce que trouvées toutes taillées et assemblées sans outils de métal, le Temple comportait également des parties en bois précieux, le cèdre, réputé imputrescible, sur lequel les Leçons restent muettes. Terminons la description du Temple de Salomon donnée dans l’Instruction de la Leçon n°7. Willermoz y détaille les trois Colonnes intérieures, portant un luminaire et associées à des Vertus. Ces trois Colonnes parfois appelées « Piliers », sont placées chacune dans une direction symbolique ou route vertueuse, que sont la « Sagesse », la « Force » et l’« Humilité » opposées aux « vices qui [nous] ont fait déchoir ». Willermoz décrit alors par le détail les allégories associées à chaque Colonne dans le Temple : • La Colonne du Midi représente la Sagesse, mais aussi le Discernement dans l’appréhension de la Pensée. Il s’agit de séparer le vrai du faux, de mener une bonne analyse, la moins subjective possible. • La Colonne du Nord est associée à la Force et au Courage. Ces Vertus apparaissent en effet nécessaires pour vaincre à la fois l’attraction exercée par la facilité, les penchants naturels, et la répulsion devant l’ampleur de la tâche à accomplir. Nous pourrions parler de Volonté, mais aussi de Constance : ces Vertus sont l’apanage d’Esprits Supérieurs, autrement dit de principes qui sont là pour nous soutenir. • La Colonne d’Orient : en regard de l’orgueil et de la vanité, l’Humilité, la Soumission et la Confiance apparaissent comme autant de Vertus compensatrices et transmutantes. L’Élu-Coën disposait également de la « perpendiculaire qui l’unit avec le Créateur-même ».

Découvrez deux extraits du livre de Marie-Thérèse Larré

Découvrez deux extraits du livre de Marie-Thérèse Larré

1er extrait : Examinons à présent comment distinguer une véritable synchronicité d’une simple coïncidence. La première constatation est le caractère remarquable ou non de l’événement. Est-ce que la coïncidence de deux faits interpelle celui qui la perçoit ? Ce n’est pas toujours le cas. Il peut s’agir en effet de la juxtaposition de deux événements synchrones, mais n’ayant pas de signification particulière. Vous pensez par exemple, en marchant dans la rue, que vous avez bien mérité une petite récompense, car vous avez bien travaillé. Or, en levant les yeux, vous apercevez une vitrine offrant de magnifiques chocolats dont vous raffolez. Cela vous autorise à aller en acheter un ballotin. À part le plaisir de déguster ces friandises et, peut-être, le risque de prendre un peu de poids, ce genre de coïncidence ne va pas changer beaucoup votre vie et n’est pas à classer dans les véritables synchronicités. Il faut donc qu’il y ait un élément supplémentaire, et c’est la qualité de l’émotion ressentie par la ou les personnes vivant le phénomène. Elle doit être bouleversante, comme une véritable révélation, et permettre une prise de conscience (parfois en l’espace d’un éclair) d’un point de vue jusque-là ignoré, ou transmettre un avertissement quant à un danger, ou bien encore l’intime conviction d’une chose très joyeuse à venir, ou au contraire l’imminence d’une nouvelle grave, voire dramatique. Dans tous les cas, la ou les personnes qui sont témoins d’une telle manifestation ne ressortent jamais indemnes de cette expérience. C’est une véritable initiation, une nouvelle prise de conscience de la réalité.

2ème extrait : Pour en revenir aux manifestations de synchronicité, il apparaît de plus en plus évident qu’elles sont générées via notre cerveau, mues par notre conscience, elle-même influencée par notre inconscient relié à la conscience universelle, omnipotente et omnisciente, comme on vient de le voir. Des phénomènes apparemment étranges (rêves prémonitoires, coïncidences signifiantes, et même manifestations matérielles synchrones d’états psychiques) trouvent leur justification dans cette « reliance » avec cette dimension hors de notre espace-temps. Bien souvent involontaires de notre part, ces connexions s’effectuent pour nous informer, dans le but de nous aider à mieux comprendre la réalité qui nous entoure et à mieux nous situer au sein de cette dernière. En effet, les informations provenant d’une source tellement plus intelligente (omnisciente) que celle, limitée, de notre propre entendement nous offrent l’opportunité « formidable » d’une compréhension élargie de notre destinée au sein de l’univers 2ème extrait : Pour en revenir aux manifestations de synchronicité, il apparaît de plus en plus évident qu’elles sont générées via notre cerveau, mues par notre conscience, elle-même influencée par notre inconscient relié à la conscience universelle, omnipotente et omnisciente, comme on vient de le voir. Des phénomènes apparemment étranges (rêves prémonitoires, coïncidences signifiantes, et même manifestations matérielles synchrones d’états psychiques) trouvent leur justification dans cette « reliance » avec cette dimension hors de notre espace-temps. Bien souvent involontaires de notre part, ces connexions s’effectuent pour nous informer, dans le but de nous aider à mieux comprendre la réalité qui nous entoure et à mieux nous situer au sein de cette dernière. En effet, les informations provenant d’une source tellement plus intelligente (omnisciente) que celle, limitée, de notre propre entendement nous offrent l’opportunité « formidable » d’une compréhension élargie de notre destinée au sein de l’univers

MARIE-THERESE LARRE

MARIE-THERESE LARRE

SYNCHRONICITE : HASARD OU PROVIDENCE ?

Le livre que vous venez d’écrire « Synchronicité, Hasard ou Providence » est votre premier livre. Pouvez-vous nous faire partager les sentiments et les émotions que vous avez connus en le rédigeant ?

La rédaction de cet ouvrage proposée de façon fortuite s’est peu à peu transformée en nécessité de faire le point sur une interrogation personnelle vieille de 40 ans, survenue suite au vécu d’un événement traumatisant (voir préface ). Ecrire ce livre m’a permis de faire la synthèse de recherches effectuées au fil du temps et de donner une possible explication à des phénomènes défiant la raison. Ce travail d’écriture, sous-tendu en partie par des expériences vécues mais aussi par des recherches en psychologie et en physique quantique, a suscité beaucoup d’émotions : parfois douloureuses (ressourcement d’évènements dramatiques) mais aussi de grandes joies (alors même que des pistes de compréhension étaient dégagées). Un peu d’angoisse aussi lorsque j’abordais le domaine de la physique quantique très éloigné de ma formation littéraire. Ressenti également, l’inévitable stress lié à l’écriture : l’ouvrage allait-il recevoir un accueil favorable de la part des lecteurs et surtout – comme je l’avais espéré en le rédigeant- réellement aider ceux d’entre eux qui s’interrogent sur les phénomènes de Synchronicité ?

Pourquoi avoir choisi ce thème pour votre premier ouvrage ?

Travailler sur la Synchronicité m’a permis d’inscrire dans une perspective globalisante porteuse de sens, toutes les interrogations suscitées par mes expériences « hors du commun », fruits de l’a-causalité. Ceux qui ont vécu de telles expériences (rêves prémonitoires, coïncidences signifiantes etc.) pressentent en général qu’une réalité sous-jacente plus vaste que le monde immédiatement sensible peut alors être appréhendée. Ce thème nous questionne finalement sur le sens de notre destinée.

Vous soulevez dans le titre une question : Hasard ou Providence ? Quelle est votre réponse personnelle à cette question ? Sans le vouloir j’ai peut-être déjà évoqué la réponse précédemment, aussi dirai-je au lecteur que la réponse est clairement exprimée dans la conclusion de l’ouvrage.

A votre avis, sommes-nous tous appelés à vivre, un jour ou l’autre, une synchronicité ? Ou bien, faut-il que certaines conditions soient réunies pour qu’elle apparaisse ?

Oui nous sommes tous appelés à en vivre, encore faut-il, pour qu’elles soient efficientes, que nous soyons à même de les reconnaître et ne pas les nier en les requalifiant en simples hasards ou coïncidences.

Toute synchronicité entraîne-t-elle nécessairement une transformation personnelle de celui qui la vit ?

Oui, sinon cela n’en serait pas une. Cette transformation personnelle est l’un des trois aspects caractéristiques d’une manifestation synchronistique.

Les synchronicités ne se produisent-elles pas surtout en période de tension psychique, d’inquiétude, de tourment intérieur, de remise en cause ? Si votre réponse est positive, comment expliquer cela ?

Pas uniquement, mais effectivement ces périodes de difficultés, de tourments divers, fragilisent en général le mur de certitudes qui structurent notre existence et laissent émerger plus facilement les remises en cause, l’ouverture à un changement de compréhension et l’acceptation d’une réalité différente. Le mental « raisonnable » peut alors céder un peu plus la place à d’autres potentialités humaines telle l’intuition par exemple.

Pourquoi, à votre avis, la synchronicité est-elle devenue un sujet « à la mode » ?

On ne parlait pas de synchronicité il y a 20 ans, si ce n’est dans des cercles plus ou moins fermés. Quelles sont donc les raisons qui ont amené notre société à s’intéresser aussi activement à cette question ? Il est vrai que la notion même de Synchronicité telle que la définit C.G. Jung, a longtemps été ignorée par le « grand public » parce que la subtilité de sa définition nécessitait des connaissances assez spécifiques (notamment en psychologie des profondeurs). Néanmoins les récentes découvertes de la physique quantique (en particulier depuis la deuxième moitié du XXème siècle) ont révolutionné la vision que l’on se faisait de l’organisation de l’univers et ont rendu possible une modélisation de celui-ci permettant l’explication de phénomènes a-causaux dont la Synchronicité fait partie. Ce nouvel apport a suscité de nombreuses études mettant ces phénomènes en lumière. Je pense également que si nos concitoyens s’intéressent actuellement activement à ce concept c’est certainement parce qu’il met en relief l’incohérence d’une vision essentiellement matérialiste qui ne suffit plus à expliquer le fonctionnement de l’univers mais également, plus proches de nous, certains événements de nos vies quotidiennes. Cette recherche de sens, au delà du monde matériel et visible est suscitée par un besoin de spiritualité venant rééquilibrer le matérialisme actuel.

Que pensez-vous du cas des jumeaux ? Peut-on parler en ce qui les concerne de synchronicité ? En ce qui concerne les jumeaux monozygotes (même patrimoine génétique et vivant dans la même poche) on pourrait y voir une illustration biologique de la notion quantique d’intrication dont je parle dans mon livre. En effet la cohabitation très étroite durant la gestation pourrait expliquer que, même séparés par de grandes distances, les jumeaux ressentent simultanément des sensations, des émotions, peuvent communiquer par télépathie assez facilement etc.

Peut-on travailler sur soi pour faire naître les circonstances propices à l’émergence de synchronicités ?

On peut, bien sûr, par un travail sur soi, favoriser l’émergence de Synchronicités mais il faut le faire à bon escient, ce qui est expliqué dans mon livre. Peut-on vivre plus de synchronicités si on est mystique, ou bien si les liens avec certaines personnes sont très étroits (cas des jumeaux) ? La réponse est positive dans les deux cas : les jumeaux parce qu’ils sont « psychiquement intriqués » et les mystiques parce qu’ils savent se relier à un champ psychique sous-jacent et universel que l’on appelle selon les traditions « conscience universelle » ou « champ akashique ».

Extraits du livre Synchronicité Hasard ou Providence

Commander le livre

La boutique drc

Port offert (France)  à partir de 95€ Port offert (France)
à partir de 95€
 jours pour changer d'avis jours pour
changer d'avis
Paiement sécurisé Paiement
sécurisé
Livraison rapide Livraison rapide
Découvrez le catalogue 2020/2021

Découvrez le catalogue 2020/2021

Offrir et recevoir un présent, c'est un peu de lumière qui voyage...

En savoir plus

L'ENCENS

L'ENCENS

Sa fabrication, son utilisation mystique

L'or végétal (Capim Dourado)

L'or végétal (Capim Dourado)

Une herbe unique au monde...

J'accepte

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. en poursuivant votre navigation sur le site, vous accepter les cookies