56683f97d41a3fcd5319d99866b4669d.png
4ca08e4b313a26cecf8442be9015f0fc.jpg
42665b70095080089951ef69121f5c78.jpg

DRC Mag

Rudolph Berrouët

Rudolph Berrouët

"La prière est un art. Comme tout art, elle nécessite une compréhension préalable, puis de la pratique"

Extrait du chapitre « Qu’est-ce que la prière ? » Dans son sens mystique, la prière s’apparente à un dialogue intérieur, une conversation intime portant sur un sujet de notre choix, entre Dieu, tel que nous le concevons, et nous ; ce « nous » étant notre âme, la partie divine en nous. Elle permet aussi, et elle n’en est pas moins utile, de simplement s’harmoniser avec le Divin. La prière n’est cependant pas le seul outil mis à notre disposition pour nous adresser au Divin. La méditation en est le complément naturel. Ensemble, elles constituent les deux piliers fondamentaux de toute pratique mystique et de tout cheminement initiatique.

Extrait du chapitre « Qui ou que prier ? » Quant au contact par la prière avec un être de sagesse (nommez-le Maître, Rose-Croix, Réalisé, Ange, Saint, Être de lumière, ou en utilisant tout autre vocable approprié ; ce comme vous le souhaitez ou l’entendez), il ne s’effectue pas dans le but de demander à cet être purement spirituel d’intercéder en notre faveur, comme on le voit ou l’entend souvent de la part de fidèles de certaines religions. Il correspond de préférence à une immersion ponctuelle dans un plan de conscience supérieur, au contact duquel il nous est possible de recevoir un influx de sagesse capable de nous orienter dans nos choix et nos décisions.

Extrait du chapitre « Différentes formes de prières " La prière silencieuse ou sans paroles Dans ce type de prière, d’une puissance considérable, car émanant du Divin en lui, l’orant n’utilise pas de prières toutes faites. Il fait silence — parce qu’il ressent le besoin impérieux de rentrer en lui-même, de se recueillir — et se met à l’écoute de son Moi intérieur, Dieu en lui. Alors les pensées fusent dans son esprit, puissantes, lumineuses et pénétrantes. Et les paroles non prononcées qui y sont associées résonnent dans sa tête, avec la force de conviction nécessaire accompagnée de son cortège d’émotions qui élèvent l’âme. Ainsi, dans la prière silencieuse, ce n’est pas l’orant qui prie Dieu ; c’est au contraire Dieu qui prie en lui.

Frédéric Lenoir

Frédéric Lenoir

Les crises, les bouleversements, la maladie ne surgissent pas par hasard. Ils nous servent d'indicateurs pour rectifier une trajectoire, explorer de nouvelles orientations, expérimenter un autre chemin de vie. (Carl Gustav Jung)

1er extrait

Lorsque nous subissons un traumatisme, ou lorsque nous sommes déstabilisés dans nos modes de vie, comme ce fut le cas pour la plupart d'entre nous avec la crise du Covid-19, il s'agit, dans un premier temps, de faire preuve d'adaptabilité. Je dois brutalement changer mes habitudes, rester travailler chez moi ou bien le faire dans un climat anxiogène, avec un masque et des gants, faire travailler mes enfants à la maison (...) : il me faut rapidement m'adapter à cette nouvelle situation pour la vivre le mieux possible. Sortir de notre zone de confort, rompre soudainement avec nos habitudes n'est guère chose aisée. Cela demande un véritable effort, et j'ai été assez admiratif de la manière dont la plupart des gens y sont parvenus. (...) Une des qualités qui peut le mieux nous aider à nous adapter à une situation douloureuse subie, c'est l'humour. L'humour, on le sait depuis Aristote, et notamment l'autodérision (se moquer de soi), permet de mettre le tragique à distance. (...)Apparu en Chin e vers le VIe siècle avant notre ère, le taoïsme valorise l'humour comme facteur de détachement. Le rire nous permet de nous détacher d'une situation douloureuse, absurde, inconfortable, par la force de notre esprit. 

2ème extrait

Donner une signification à sa vie, c'est trouver des raisons de vivre. C'est tenter de répondre, même provisoirement, à la question : pourquoi ai-je envie de continuer à vivre ? Cette question est d'autant plus forte lorsque nous sommes confrontés à la proximité de la mort : au fond, est-ce que je me bats juste pour survivre, de manière pulsionnelle et par peur de la mort, ou bien est-ce que je souhaite encore vivre pleinement ? Et si oui, pourquoi ? Qu'est-ce que je désire encore accomplir que je n'ai pas pu réaliser ? Qu'est-ce qui me semble essentiel, important, superflu ? Quelles sont les choses précieuses auxquelles je souhaite consacrer mon énergie pour le temps qui me reste à vivre ? (...) En m'interrogeant de la sorte, je peux parvenir à donner une signification à mon existence, à trouver des bonnes raisons de vivre. Toutes ces raisons me permettront de donner une direction à mon existence, c'est-à-dire de faire des choix.

3ème extrait

On peut aussi s'interroger sur la focalisation, presque hystérique, que nous avons fait sur le nombre de victimes du Covid-19. Cette litanie quotidienne des morts, relayée sans relâche par tous les médias et les réseaux sociaux, fut une source d'angoisse, je l'ai évoquée. (...) Mais comment ne pas être entièrement focalisé sur cette pandémie et la mort à éviter à tout prix, quand c'est le seul sujet d'actualité, de préoccupations, le seul moteur de toutes les décisions. N'oublions pas que notre refus de lutter aujourd'hui efficacement contre le réchauffement climatique nous vaudra infiniment plus de victimes que le Covid-19 dans un futur pas si lointain, et qu'actuellement la malbouffe, l'alcool et le tabagisme tuent des millions de personnes chaque année sans que cela incite les pouvoirs publics à prendre des mesures radicales. Agissons donc avec raison et apprenons à apprivoiser la mort, c'est-à-dire à vivre avec l'idée que nous mourrons tous un jour et qu'elle fait partie intégrante de la vie...

Paul Dupont

Paul Dupont

Les fondements physiques, psychiques et spirituels de la santé

1er extrait

(...) le meilleur contact avec la nature consiste certainement à simplement se promener dans une forêt ou en montagne. Car ainsi, on peut communier également avec les végétaux, les minéraux, et sans le savoir avec les animaux qui peuplent cet environnement naturel. Il s'en dégage une énergie portée par l'air, qui n ous influence de façon bénéfique. Des études récentes ont montré par exemple que les arbres dégagent une énergie directe et indirecte. Sans aller jusqu'à embrasser un arbre pour capter son énergie, il suffit de se promenr dans un  sous-bois pour capter certaines molécules chimiques dégagées par les arbres. Ces derniers sécrètent des phytoncides. Ce sont des molécules excrétées dans l'air par les arbres des forêts pour lutter contre les prédateurs. Or, des études ont montré que les personnes se promenant sous les arbres connaissent, sous l'effet de ces substances, une stimulation de l'immunité. Les sujets ayant participé à cette étude avaient une stimulation des lymphocytes NK (Natural Killer), qui sont chargés de détruire les cellules cancéreuses. Et cet effet dure pendant près d'un mois. D'autres études ont montré que les parfums végétaux et ces mêmes phytoncides ont une action bénéfique sur l'humeur. Ils auraient une action anxiolytique et sédative sur le cerveau humain.

2ème extrait

La carence en iode diminue l’idéation. L’iode est en effet indispensable à la perception sensorielle et à la formation des idées. On considère aujourd’hui que c’est à partir du moment où ils ont commencé à absorber des fruits de mer contenant de l’iode que les êtres primitifs parmi les homo sapiens ont rapidement évolué. Une personne carencée en iode aura des troubles de la glande thyroïde. En général, il s’agit d’une hypothyroïdie par carence en iode, qui se traduit par une difficulté à se concentrer, associée à un ralentissement du psychisme. Le manque de concentration peut à son tour rendre difficiles la méditation et les perceptions spirituelles. La thyroïde, par l’intermédiaire de l’iode, augmente également notre niveau énergétique. L’énergie dont nous bénéficions pour nous aider nous-mêmes ou aider les autres tend à décroître quand nous manquons d’iode.

3ème extrait

Des études récentes ont établi la preuve scientifique de l’influence de la méditation sur le vieillissement. Sa pratique régulière contribue à conserver l’activité de certaines zones du cerveau, notamment le siège du contrôle des émotions et la mémoire. La méditation permettrait ainsi de diminuer la sclérose cérébrale et de conserver plus longtemps une activité cérébrale normale. Par son action régulatrice sur les réactions négatives au stress, la méditation a également un effet indéniable sur notre santé. De nombreuses études ont démontré l’effet délétère du stress chronique négatif. Elles expliquent pourquoi le stress est un facteur de risque de maladie cardiovasculaire, de baisse de l’immunité ou de cancer. La méditation pourrait éviter tout cela.

Découvrez le catalogue 2019/2020

Découvrez le catalogue 2019/2020

Catalogue DRC Noël 2019

Qu’y a-t-il dans un catalogue si ce n’est l’expression de certaines aspirations ? Cette année, nous avons voulu qu’il reflète trois valeurs que beaucoup ressentent de plus en plus comme essentielles pour l’avenir de l’humanité et de notre planète : la sagesse, la paix et la beauté.

Ces trois valeurs sont présentes au fil des pages que vous allez feuilleter et à travers les différents thèmes que vous allez découvrir.

Les livres sélectionnés s’adressent aux plus jeunes, aux adolescents et aux adultes ; il en va de même pour les musiques : certaines sont destinées aux tout-petits et leur apportent le calme et la douceur, d’autres initient les enfants aux œuvres des plus grands artistes, d’autres enfin vous plongeront dans la splendeur des musiques traditionnelles et spirituelles.

Bien sûr, ce catalogue est aussi étoffé d’objets variés qui viennent illustrer les différentes rubriques : petits cadeaux que vous aimerez offrir au gré des événements de la vie, ou objets riches de symboles qui trouveront leur place dans le cœur de celui ou celle qui le recevra.

Ouvrez donc ce catalogue et laissez-vous porter d’une page à l’autre, par les messages d’espoir, de confiance et d’amour qu’il contient.

Retour au site

 Martinès de Pasqually et les "Leçons de Lyon"

Martinès de Pasqually et les "Leçons de Lyon"

1er extrait

L’origine de l’Ordre des Élus-Coëns reste mystérieuse : Martinès de Pasqually a prétendu que « son père lui remit les dernières ordinations », écrit Willermoz dans une de ses lettres. Si l’Ordre resta étroitement lié aux activités de son fondateur et disparut de la scène visible maçonnique, il survivra par ses disciples, avec Willermoz par la création du Rite Ecossais Rectifié, toujours actif au sein de la Maçonnerie. Quant à Saint-Martin, il demandera le retrait de son nom des registres maçonniques. Il suivra une voie plus personnelle mais dont l’œuvre continue de rayonner. Son héritage philosophique se traduira par la fondation de l’Ordre Martiniste, qui prit le nom de Traditionnel en 1931. Au final, l’Ordre des Élus-Coëns reste une référence de l’Ésotérisme occidental par l’œuvre de son fondateur, ses rituels inspirants, son ouvrage, certes inachevé, – le Traité de la Réintégration de Êtres –, mais aussi par la postérité de ses deux disciples. […] Pour Martinès de Pasqually, les Élus-Coëns sont en effet des élus, des hommes et des femmes prêts à être « régénérés ». Comme l’écrit Willermoz dans sa Quatrième Instruction, ils se considéraient comme des « philosophes Élus-Coëns ». « Réconciliés » avec Dieu, puis « réintégrés » dans la Divinité, ils sont des Réau-Croix : leur rôle est alors d’aider leurs frères en humanité vers cet état. Dans une perspective plus large, s’il fait sienne cette compréhension de l’état misérable de l’homme après la Chute comme Homme du Torrent, Saint-Martin attribue le mot Coën à la réalité de l’homme comme âme incarnée dans un corps de matière, âme qui doit être délivrée de sa condition temporelle passagère. Cherchant le retour vers le Divin en Homme de désir, l’être humain pourra devenir un Homme-Esprit et, une fois parvenu à ce difficile état, exercer tout naturellement une mission, un ministère, au service de l’humanité.

2ème extrait

Le Temple de Salomon est spirituel, temporel et corporel, répétition de la Création universelle et du corps de l’homme. Spirituel puisque conforme aux plans présentés à Dieu par l’Esprit Majeur ou « Grand Architecte », temporel également. C’est dans le Saint des Saints que le Grand Prêtre venait opérer les cérémonies du vrai culte et les Sacrifices prescrits par la loi de Moïse ; et enfin corporel : construit de pierres, mais d’une nature différente des autres parce que trouvées toutes taillées et assemblées sans outils de métal, le Temple comportait également des parties en bois précieux, le cèdre, réputé imputrescible, sur lequel les Leçons restent muettes. Terminons la description du Temple de Salomon donnée dans l’Instruction de la Leçon n°7. Willermoz y détaille les trois Colonnes intérieures, portant un luminaire et associées à des Vertus. Ces trois Colonnes parfois appelées « Piliers », sont placées chacune dans une direction symbolique ou route vertueuse, que sont la « Sagesse », la « Force » et l’« Humilité » opposées aux « vices qui [nous] ont fait déchoir ». Willermoz décrit alors par le détail les allégories associées à chaque Colonne dans le Temple : • La Colonne du Midi représente la Sagesse, mais aussi le Discernement dans l’appréhension de la Pensée. Il s’agit de séparer le vrai du faux, de mener une bonne analyse, la moins subjective possible. • La Colonne du Nord est associée à la Force et au Courage. Ces Vertus apparaissent en effet nécessaires pour vaincre à la fois l’attraction exercée par la facilité, les penchants naturels, et la répulsion devant l’ampleur de la tâche à accomplir. Nous pourrions parler de Volonté, mais aussi de Constance : ces Vertus sont l’apanage d’Esprits Supérieurs, autrement dit de principes qui sont là pour nous soutenir. • La Colonne d’Orient : en regard de l’orgueil et de la vanité, l’Humilité, la Soumission et la Confiance apparaissent comme autant de Vertus compensatrices et transmutantes. L’Élu-Coën disposait également de la « perpendiculaire qui l’unit avec le Créateur-même ».

La boutique drc

Port offert (France)  à partir de 95€ Port offert (France)
à partir de 95€
 jours pour changer d'avis jours pour
changer d'avis
Paiement sécurisé Paiement
sécurisé
Livraison rapide Livraison rapide
Découvrez le catalogue 2019/2020

Découvrez le catalogue 2019/2020

L'ENCENS

L'ENCENS

Sa fabrication, son utilisation mystique

L'or végétal (Capim Dourado)

L'or végétal (Capim Dourado)

Une herbe unique au monde...

J'accepte

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. en poursuivant votre navigation sur le site, vous accepter les cookies